Les Hisoires de L'Homme

Création de l'humanité du point de vue de la Paléontologie actuelle

D'après la théorie de l'évolution (érigée par Darwin), les changements chez les êtres vivants résultent de mutations survenues par hasard au soin de leur équipement génétique. Ces changements sont soumis aux pressions de la sélection naturelle, qui élimine les situations nocives. L'héritage des changements utiles est soumis aux lois de la génétique.
On nous enseigne cette théorie comme le nec plus ultra des vérités historiques. Et très peu de gens (parmi ceux qui n'ont jamais fait de recherches dans le domaine, pas les autres...) osent remettre en cause cette théorie car, à priori, elle "fait" vraie... La lignée humaine se plie donc aussi à cette théorie.
Il existerait un chaînon manquant entre l'homo erectus et l'homo sapiens... L'homo erectus aurait vécu en même temps qu'un autre humanoïde cousin appelé homo neanderthalensis qui aurait disparu progressivement suite à la croissance de la population d'homo sapiens.

Création de l'humanité du point de vue de Drunvalo Melkizedek

(dont les sources sont Thôt -channeling- et Zecharia Sitchin)
- Il y a 500 Millions d'années :
Emergeait sur la planète la première civilisation : elle venait des Etoiles !
- Il y a 5 Millions d'années :
Un événement colossal dont la nature est inconnue est intervenu et a profondément affecté la Terre.
- Il y a 450 000 ans environ :
La Terre se remettait de son trauma passé et vivait pleinement sa petite enfance. Dame Nature avait créé de nombreux groupes, classes, espèces d'êtres vivants sur la planètes... dont un être bipède aux caractéristiques humanoïdes.
Pendant ce temps, sur Nibiru : l'atmosphère se raréfiait et leur couche d'ozone s'abimait. La solution que ces habitants choisirent fut de répandre des particules d'or dans la partie supérieure de leur atmosphère (ce qui réfléchirait la lumière comme un miroir et maintiendrait la température) afin de retenir la chaleur sur leur planète lorsque celle-ci s'éloignait trop loin du soleil. Ils avaient donc l'intention d'obtenir une grande quantité d'or, de la pulvériser et de la répandre dans l'espace au dessus de leur planète. Etant capables de voyager dans l'espace (comme nous actuellement), les Néfilims décidèrent (faute de pouvoir chercher hors du système solaire à cause d'une technologie peu avancée) de venir sur Terre car elle possédait de grandes quantités du précieux métal. Il y a un peu plus de 400 000 ans, une équipe de Néfilims fut envoyée dans le but d'extraire un maximum d'or (600 travailleurs encadrés par 12 chefs dont le patron se nommait Enlil), tandis que 300 d'entre eux restèrent en orbite dans un vaisseau mère. L'attérissage des premiers travailleurs eut lieu dans la région du monde qu'on appelle aujourd'hui l'Iraq et ils commencèrent à bâtir leurs premières villes... pour aller par la suite miner dans une vallée du sud-ouest de l'Afrique. Tous les 3600 ans, lorsque Nibiru se trouvait au plus proche de la Terre, ils transféraient l'or vers leur planète d'origine. Les Néfilims creusèrent le sol entre 100 000 et 150 000 ans, c'est alors qu'une rebellion survint (il y a environ 200 000 ans) : les travailleurs ne voulaient plus travailler !
- Il y a 200 000 ans environ :
Les chefs Néfilims prirent alors la décision de se servir d'une forme de vie pré-existante sur la Terre et de la "croiser" avec la forme de vie Néfilim. Pour celà, ils ajoutèrent une partie de leur ADN à celui du bipède pour obtenir une espèce plus avancée que celle déjà présente sur la Terre à ce moment là. Et les Néfilims avaient bien l'intention de contrôler cette nouvelle espèce dans le but de la faire travailler dans les mines. Après quoi ils comptaient se débarrasser de nous : car ils s'agissaient bien des premiers Homo Sapiens. Les premiers specimens d'Homo Sapiens furent créés et "élevés" sur un continent aujourd'hui disparu, mais qui limitait leurs déplacements, parce que délimité par les eaux de l'atlantique : le Gondwana. Lorsque les sapiens furent assez évoluer pour travailler dans les mines, ils furent transportés jusqu'à la région minière de l'Afrique et on les utilisa non seulement pour chercher l'or, mais pour beaucoup d'autres tâches. Et c'est ainsi que nos ancêtres évoluèrent sur l'île Gondwana pendant 50 000 à 70 000 ans.
Adam et Eve furent donc les noms d'un des couples de Sapiens (Géants par leur croisement) créés par génie génétique, et ils étaient stériles. Une mésentente entre deux des représentants Nefilim qui gardaient Adam ainsi qu'Eve dans l'actuel Iraq, l'ancien Jardin d'Eden, conduit cette dernière à "manger le fruit de l'arbre de la connaissance". Elle ne tarda pas à partager cette expérience avec son compagnon, et tous deux recouvrirent leur faculté de procréation mais se dotèrent d'autres sentiments humains, tels la pudeur ou la honte...
On ne sait aujourd'hui ce qu'étaient ces "arbres" mais il semble que cela soit plus une interprétation symbolique d'une forme de conscience aquise grâce à un quelconque moyen technologique Néfilim... qu'un véritable arbre ! A partir de là, il y eut une séparation des humains : les stériles/esclaves et les non-stériles/libérés ! Les premiers furent détruits soi-disant par le grand "Déluge de l'Atlantide" environ 11000 ans avant JC, ce qui porte à croire qu'ils restèrent esclave jusqu'il y a quelques milliers d'années seulement !
(L'Ancien secret de la fleur de Vie Tome 1, Drunvalo Melchizedek)