Chers internautes,

Nous assurons, à travers ces lignes un relai, avec l'équipe d'ARSITRA.ORG... qui publie ce texte cidessous.

Suite à l'arrestation du Dr Hamer en Espagne, nous publions sur ce forum une lettre écrite par Phillipe Braun au président du Tribunal de grande Instance de Chambery.

Nous vous encourageons à faire de même, il ne faut pas baisser les bras !

L'équipe d'Arsitra.

 

Citation:
Philippe BRAUN
11, rue Soldat Bellon
834 00 H Y E R E S

R. / A.R.






Hyères, le 15 septembre 2004-09-15




Monsieur le Président du Tribunal
de Grande Instance de Chambery
Place du Palais de Justice 73000 CHAMBERY



Monsieur le Président,


J’ai été profondément choqué par le jugement qui a été ‘administré’ au Docteur HAMER par votre juridiction.

La Justice – en France – revendique sa liberté et son impartialité.
Dans ce jugement ne se côtoient que les lobbies médicaux, pharmaceutiques, ou des « sectes » redoutables telles que l’ ADAFI ou l’ « Ordre National de Médecins » !

Je n’ai pas eu communication des ‘minutes’ de l’audience mais je sais par la teneur du jugement que son objet n’a pas été l’application du ‘Droit’ mais l’interprétation plus que tendancieuse de textes soigneusement assaisonnés pour satisfaire des intérêts économiques et …. aussi peut-être, politques…. Mais de toutes façons la Justice s’est trouvée bafouée.

Parce que, Monsieur le Président, lorsqu’il s’agit de médecine, les théories peuvent être brillantes dans un amphithéatre, mais devant un malade, il n’y a en face que la souffrance, la mort ou la guérison …. pour tout un chacun , comme pour vous Monsieur le Président !

Parce que le travail personnel du Docter HAMER , est à contre courant du « scientifiquement correct » et dérange les ‘Pouvoirs en Place’, il est « juridiquement correct » de le condamner !

Si Mesdames et/ou Messieurs les Juges de votre Tribunal avaient eu un petit souffle de curiosité, l’utilisation d’ Internet aurait pu leur permettre de recueillir des informations pour éviter non seulement le ridicule, mais la vindicte d’une certaine frange ‘informée’ de la population internationale.


J’ai beaucoup de peine à terminer cette lettre.

Je vous informe qu’elle vous est adressée en Recommandé/Accusé de Réception et qu’elle paraîtra sur certains sites Internet dont la rigueur ne pourra pas permettre la dérision d’un Jugement .




Philippe BRAUN