Dans notre société matérialiste, où l'Avoir prime sur l'Être, où l'apparence prime sur le vrai, où certaines normes physiques, de beauté personnelle et de force sont les premiers atouts d'une réussite sociale, il ne fait pas bon naître handicapé… et vivre toute sa vie différent de la norme généralement admise…

Ceux qui le vivent (les faits sont là pour le prouver) deviennent les marginaux de notre société, les empêcheurs de " tourner rond " et leur dignité est bafouée tous les jours en raison du handicap…

Parce que j'ai refusé dès le départ ce constat, il a fallu que je me batte, d'abord pour obtenir mon autonomie physique et matérielle, et ensuite pour faire respecter mon droit à la différence…


C'est ce combat de tous les instants que je livre ainsi… Si ce combat ne peut être le même pour tous, il pourra aider chacun à retrouver le sens du mot : ESPOIR…, à reconquérir sa dignité.

Gildas BOISROBERT