CATHY

Où es-tu, Toi la belle,
Qui me suit dans mes rêves
Comme Dieu suivait Caïn ?
Je me revois, la belle
Devant ce dur destin
Comme Adam eut de Ève
La pomme qui dût le tuer...
Tu m'empêches de penser :
"T'aimer serait le bonheur
où la vie ne me fit peur..."

Tremblante dans un abîme,
où joyeusement sublime,
Tu viens me narguer chaque jour
Puis, tu vas, prenant un détour.
Tu erres parmi le monde
Comme une bête immonde !
Tu entraînes dans la boue
Ceux qui veulent rester debout...
Cathy, ma santé, parfois
Très heureux, je te revois;
Ressemblant à un livre,
Tu tiens à rester libre…

.